Entretiens des écoles de commerce : comment s’habiller pour l’oral ?

La tenue pour les entretiens de motivation doit être simple, classe et sérieuse. Elle témoigne de l’importance que vous accordez à l’entretien de personnalité et du respect envers le jury.

Briller par son intelligence, pas par sa tenue

L’objectif de l’entretien est de savoir qui vous êtes et de voir si vous correspondez à l’école. La tenue n’est donc qu’une formalité pour le jury, mais attention à ne pas tomber dans l’excès ou la négligence. Vos habits doivent être élégants, sobres et simples. Le but est de montrer au jury que vous avez fait un effort pour vous habiller.

Pour les hommes

Le costume comme norme

Evidemment, un costume sombre et simple est très fortement recommandé. Il reste la norme et c’est probablement la tenue que vous porterez dans votre vie professionnelle. Même si le port de la cravate fait toujours débat, peu de chance que les jurys des grandes écoles de commerce vous en tiennent rigueur si vous n’en portez pas. Néanmoins, cela apporte une touche de sérieux supplémentaire. Selon nous : ne prenez pas de risques, mettez-en une !

Les erreurs à éviter

Attention cependant : l’entretien de motivation n’est ni un mariage, ni le festival de Cannes. Ne tombez donc pas dans le cliché avec un costume blanc, le mouchoir de poche ou autres subtilités festives. Inutile non plus de rappliquer à l’oral avec un costume à 5000€, des boutons de manchettes en or et une Rolex au poignet. Pas de smoking non plus, mais un costard. Le jury de l’école de commerce risque de vous catégoriser d’emblée comme un « fils à papa » ou estimer que vous n’avez pas compris le but de l’exercice. Evitez aussi les erreurs classiques : costume trop grand/trop petit, nœud de cravate de travers, chaussettes dépareillées, chemise froissée…

Se démarquer : prudence…

Vous voulez vous démarquer ? Sachez d'abord que ce n’est pas forcément recommandé : le jury est là pour vous juger vous, pas votre style. Soyez subtile : chaussures de costume atypiques mais classes, ceinture ou montre originales mais pas tape-à-l’œil… Même si vous souhaitez vraiment vous différencier par votre tenue, restez simple et élégant. Il ne faut pas tomber dans le piège de la ringardise avec des couleurs de chemise excentriques ou des cravates à motifs extravagants par exemple.

Pour les femmes

Blazer et pantalon

Même règle que pour ces messieurs : simple et élégant. Vous devez pouvoir rester naturelle en montrant que vous avez fait un vrai effort pour l’entretien. Ainsi, on recommande : chemisier, top uni, veste de tailleur, blazer cintré, pantalon simple (de type droit ou cigarette), jupe et talon de moins de 6 cm. Pour les couleurs, on les préférera sombres même si les couleurs plus vives ou le beige ne sont pas exclues. Attention à ne pas trop en faire !

Coiffure, maquillage, bijoux : be soft

Concernant les bijoux, évitez l’accumulation de bracelets en tous genres. Ils doivent être cohérents avec votre tenue et pas trop excentriques ou tape-à-l’œil : on écarte ainsi les bagues en forme de tête de mort, les boucles d’oreilles gigantesques, etc. Idem pour le maquillage, on reste soft et on évite incontestablement l’effet « pot de peinture ». Niveau coiffure, vous pouvez opter pour une coiffure propre cheveux attachés, de type chignon ou queue de cheval. Ce n’est pas obligatoire, mais si vos cheveux sont détachés ils devront être bien coiffés. Il n’est pas recommandé de cacher votre visage, le jury a besoin de vous voir. C’est aussi un signe d’assurance !

Préparer sa tenue pour l’oral

Pour éviter les mauvaises surprises, entraînez-vous aux oraux avec les vêtements que vous avez choisi pour le jour-J : vous verrez tout de suite si vous êtes à l’aise avec et si quelque chose cloche dans votre accoutrement. Si vos vêtements pour l’oral sont vraiment quelque chose qui vous inquiète, n’hésitez pas à confronter les avis de la famille, des amis, voire des vendeurs en magasin. Pensez également à soigner les détails : vous devez être impeccable le jour venu. Pour cela, préparez votre tenue plusieurs jours à l’avance, repassez votre chemise, cirez vos chaussures, en somme : vérifiez que tout va bien et anticipez.

Conclusion : pas de faux pas sur la tenue !

Gardez en tête que la tenue n’est pas déterminante pour votre admission, mais elle peut être rédhibitoire si vous n’êtes pas dans les clous. Certes, l’habit ne fait pas le moine, mais votre accoutrement peut en dire long sur vous : propreté, négligence, sérieux, attention aux détails, confiance en soi. Enfin, n’oubliez pas non plus d’être bien dans vos baskets chaussures !